solutions digitales

Tendances 2022 des solutions digitales en agence de communication 

Parole à Benjamin Meunier, notre expert technique

No code, transition écologique, tendances digitales 2022… Des thématiques très diverses, mais que nous avons toutes liées dans une interview sur les solutions digitales, pour Benjamin Meunier. Il est avant tout développeur, mais il dirige aussi l’agence WEB ADN à Lyon, qui a été intégrée à notre agence de communication en Normandie, Partenaires d’Avenir, il y a un an. Il a accepté de répondre à nos questions sur l’évolution des solutions digitales en 2022.

Tout d’abord, pouvez-vous présenter votre agence digitale ?

Bien sûr. L’agence est composée de 5 personnes, bientôt 6 ! Nous avons deux développeurs full stack (back et front), deux alternants, un full stack et l’autre en UX/UI design. De mon côté, je suis un peu le chef d’orchestre de l’agence, je coordonne l’ensemble des projets grâce à mon background de développeur, mes études en art graphique et en marketing. 

L’agence est composée de profils divers. Je pense que c’est important pour développer une bonne solution digitale. Cela fait appel à l’esprit d’équipe et à la créativité.

En 2022, on sait tous qu’un site web est nécessaire mais qu’aujourd’hui, une personne qui apprend en autodidacte peut en produire un, qu’est-ce qui différencie WEB ADN de cette concurrence ?

Pour que la solution digitale soit fonctionnelle, performante, sécurisée et avec une bonne expérience utilisateur, il faut énormément de compétences. Et ce n’est physiquement plus possible de tout maitriser à la perfection. Nous avons donc besoin de plusieurs personnes pour mettre en place une stratégie de communication digitale et concevoir une solution digitale aboutie et performante. 

Avant, un webmaster était largement suffisant, mais aujourd’hui il y a tellement de possibilité, de langage, de CMS, de design possible, de devices…. On est obligé d’agréer des compétences complémentaires pour réussir à proposer une solution complète à notre client. Cela permet également d’avoir des regards différents et pousser la solution digitale encore plus loin et plus rapidement.

C’est quoi la clé pour créer à la fois un site web fonctionnel et attractif ? 

La clé est d’impliquer le client au maximum sur l’ensemble du projet. Il faut aussi comprendre ses objectifs et le plus important, comprendre le client du client ! On ne produit pas une solution pour notre client mais pour sa cible. 

Une deuxième clé est de comprendre la dimension humaine. On ne fabrique pas juste un outil. Il faut qu’il soit créé pour l’utilisation humaine et pour le robot SEO évidemment !

Merci pour la transition ! En plus de l’importance du design, le contenu est également un élément phare d’une solution digitale, comment travaillez-vous pour qu’il soit adapté à la cible ?

On fait appel à Partenaires d’Avenir pour la communication ! Plus sérieusement, on fait des ateliers de co-conception autour des parcours utilisateurs, des personas afin de comprendre les thèmes et les sous-thèmes de la solution. Puis, Partenaires d’Avenir écrit le contenu car ils possèdent les compétences.

Quelles sont les tendances en matière de solutions digitales pour 2022 ?

Alors, il y a plusieurs tendances qui se profilent pour 2022. Tout d’abord, le dark mode va s’imposer pour toutes les solutions digitales. De plus, on tend fortement sur une tendance de design simple, voir ultra simple. On voit également resurgir le skeuomorphisme, c’est-à-dire, de mettre de la réalité dans le design. C’est qu’on voyait beaucoup à l’époque des Iphone 3 notamment. Au niveau des couleurs, on va voir des couleurs plus acidulées, des couleurs vives… ça ose en 2022 ! On voit également revenir les arrondis, on le voit déjà avec la mise à jour de Windows 11. 

L’écologie va prendre également de plus en plus de place. Il va falloir construire des sites de moins en moins lourd et qui consomment de moins en moins de données en se changeant plus vite.

Pour finir, l’accessibilité va prendre également une grande importance notamment avec les commandes vocales (Siri et Alexia).

A l’heure où le digital est pointé de plus en plus du doigt sur sa consommation d’énergie, est-ce qu’il existe déjà des solutions ?

Oui, à l’agence nous avons totalement conscience de cette problématique environnementale. On va optimiser le code pour écrire le moins de lignes possibles, créer des solutions les moins énergivores possibles et choisir le CMS le moins consommateur possible. Nous sommes d’ailleurs en train de développer une solution « maison » pour proposer des sites web plus fluide et à faible consommation d’énergie. On tend également à chercher des hébergements green à faible consommation. La transition est en marche !